Habitation

La fondue : tellement romantique, mais dangereuse!

C’est connu, février est le mois de l’amour et du romantisme. Les couples se retrouvent le temps d’une journée, d’un souper ou d’une belle soirée. Les plus romantiques d’entre vous organiserez un souper pour l’être aimé. Qui dit Saint-Valentin, dit souvent repas de fondue! Mais saviez-vous qu’un souper aussi romantique soit-il peut tourner au cauchemar?

 

Quelle menace représente la fondue?

 

Cela peut paraître absurde, mais il est vrai que la fondue, chinoise surtout, est un plat dangereux. Je sais que plusieurs auront un petit sourire en lisant ces lignes et vont questionner où mène cette histoire. En fait, ce n’est pas tant la fondue qui est dangereuse, mais bien le brûleur utilisé pour chauffer le bouillon. Souvent, à la maison, nous avons un bon vieil ensemble à fondue avec un brûleur à l’alcool. Le danger se trouve là! Au début du repas, le brûleur est froid, alors les risques sont moindres. Malheureusement, il arrive que l’on manque de combustible au milieu du repas et il faut ajouter de l’alcool dans le brûleur. Celui-ci étant chaud et laissant évaporer certains gaz, il peut, au contact de l’alcool froid, prendre feu sur la table de la cuisine. Subitement votre souper magique est un peu moins romantique!

 

Quelles précautions faut-il adopter?

 

Il faut être conscient que parfois ce sont des événements banals qui tournent au cauchemar, tout simplement parce que nous ne prenons pas garde au danger. Qui aurait dit que le souper romantique organisé pour votre douce moitié finirait par coûter une cuisine? On ne pense pas à cela sur le coup, mais c’est la réalité et on peut l’éviter. Tout d’abord, il est certain que vous pouvez acheter un brûleur au gel. Déjà, le fait de ne pas manipuler de l’alcool diminuera les risques d’incendie. Sinon, lorsque le contenant est vide, prenez soin de mettre le petit couvercle en métal sur le brûleur afin de vous assurer qu’il n’y ait plus de flamme ou de vapeur. Une fois le tout sécuritaire, prenez votre brûleur et allez le remplir dans un endroit inflammable, comme l’évier. Vaut mieux prendre 5 minutes de plus avant de continuer le repas que de passer au feu.

 

Que faire si le feu prend?

 

La première chose à faire est d’évaluer le danger. Si vous êtes en mesure d’éteindre le feu à l’aide d’un extincteur, faites-le! Sinon, pour votre sécurité, évacuer les lieux, afin d’être en sécurité et appeler les pompiers en faisant le 9-1-1. Il ne faut jamais risquer sa vie, mais plutôt jouer de prudence.

 

Suis-je couvert?

 

Une fois le stress tombé, téléphonez à votre courtier d’assurance ou à l’assureur directement, afin de rapporter votre réclamation. Tous les contrats d’assurance au Québec couvrent l’incendie, pourvu que ce soit soudain et accidentel. L’assureur couvre ce risque, ainsi que ce qui s’y rattache. On parle ici des biens touchés par le feu ou encore les frais de subsistance. Ces frais sont ceux que vous devez engager en dehors de vos frais habituels, et ce, à la suite d’une réclamation. Si vous devez loger à l’hôtel quelques jours, cela est couvert dans cette protection. Bien sûr, il se peut que vous ayez une franchise à débourser. L’expert en sinistre sera la personne toute indiquée pour vous confirmer cette information. Les services de réclamation offrent de l’assistance rapidement, et cela 7 jours sur 7 et 24 heures sur 24.

Vous voyez? Pour chaque situation, il y a une solution. Par contre, il faut être conscient des dangers que comportent certaines situations ou manipulations. Un banal souper en amoureux peut tourner au désastre si on ne prend le temps d’analyser les risques. Alors, continuez d’être romantique et profitez-en!

 

Luc Ferland
Courtier en assurance de dommages des particuliers
Avis Légaux