Entreprise

Le travail à la maison et l’assurance habitation

Couturière, vous faites des robes de mariée à la maison? Vous vendez des produits de beauté par catalogue et préparez, dans votre salon, la marchandise à livrer chez vos clients? Menuisier à vos heures, vous fabriquez des jouets de bois que vous vendez à une boutique d’artisanat? Vous avez converti votre sous-sol en salon de coiffure? Vous êtes employés d’une compagnie, mais votre bureau est à domicile?

Il est primordial d’en aviser votre assureur. Un jugement en cour a confirmé que toute activité qui génère un revenu entre dans cette catégorie et justifie l’assureur de ne pas dédommager son client, s’il survient un sinistre, à moins d’avoir déclaré cette activité et payé une prime en conséquence. Il faudra aussi ajouter une prime s’il faut couvrir des outils de travail, tels un métier à tisser, des ballots de laine, un ordinateur, une imprimante et d’autres fournitures.

Si vous n’avez pas déclaré à votre assureur que vous faites des rapports d’impôts et que, par malheur, un client rate une marche et se casse une jambe, vous risquez une poursuite qui vous coûtera beaucoup plus cher que la prime d’assurance.

Il est donc important d’aviser votre assureur afin qu’il ajuste votre couverture à l’activité professionnelle que vous exercez et qu’il adapte la prime d’assurance en conséquence.

Conçu et réalisé par logo_bobhenry & logo_walter