Automobile

La petite histoire de la SAAQ

  • 1906 : La ville de Montréal immatricule la 1re voiture du Québec. Le permis de conduire a comme seule utilité d’identifier l’automobiliste. L’enregistrement du véhicule est obligatoire, mais pas la plaque, il faut la fabriquer.
  • 1910 : Les premières contraventions
  • 1924 : Il y a au moins 100,000 véhicules sur les routes du Québec
  • 1928 : La vitesse, l’alcool et la conduite dangereuse causent plus de 10,000 accidents et font 402 victimes.
  • 1952 : Les premiers permis de conduire
  • 1976 : Le port de la ceinture de sécurité est obligatoire
  • 1978 : L’instauration de la SAAQ, et la devise nationale sur notre plaque change : La Belle Province devient Je me souviens
  • 1985 : L’alcool au volant est désormais puni au criminel
  • 2003 : Virage à droite sur un feu rouge

 

VRAI OU FAUX?

Mon sac de golf est dans ma voiture et je me fais voler mon auto. C’est mon assurance auto qui va payer pour le remplacement de mon sac de golf.

Faux : Tout ce qui ne fait pas partie intégrante du véhicule n’est pas couvert sur un contrat auto, la perte sera recevable sur un contrat habitation (locataire, propriétaire ou copropriétaire) avec la franchise applicable à ce contrat.

 

Ma motocyclette est dans mon garage, mon garage est perte totale à la suite d’un incendie. C’est mon assurance auto qui va m’indemniser pour le remplacement de ma moto.

Vrai : Le contrat habitation ne couvre pas les véhicules qui ont une Immatriculation. Tout ce qui nécessite une immatriculation (remorque, motoneige, motocyclette, VTT, automobile) doit avoir un contrat automobile et la protection tous les risques sauf collision.

 

J’ai un accident d’auto, je ne suis pas responsable, la personne à l’arrière de moi a omis de freiner et a endommagé l’arrière de ma voiture. C’est son assurance à elle qui va payer la réparation.

Faux : Depuis mars 1978, quand Mme Lise Payette a créé la SAAQ, chacune des parties réclame à son assureur et cela s’arrête là. Les assureurs ne perçoivent plus entre eux (c’est pourquoi il y a un impact sur votre prime).

 

Mon enfant a un permis de conduire d’apprenti. Obligatoirement, je suis présent au moment de ses pratiques; il est automatiquement assuré sur mon véhicule.

Faux : Le contrat d’assurance inclut les jeunes conducteurs occasionnels de 25 ans résidant sous le même toit. Qu’il ait un permis d’apprenti ou un permis probatoire, il faut le mentionner au contrat.


SAVIEZ-VOUS?

  • Les dégâts d’eau ont maintenant surpassés les incendies en tant que cause première des réclamations d’assurance au Canada.
  • La différence entre un agent d’assurance et un courtier d’assurance, l’agent travaille avec une seule compagnie d’assurance tandis que le courtier d’assurance représente plusieurs compagnies.

Conçu et réalisé par logo_bobhenry & logo_walter