Automobile

Faire le bon choix entre l’assurance de remplacement ou la valeur à neuf

L’achat d’un véhicule neuf ou usagé représente un investissement important dans une vie. La nécessité de prendre les précautions en cas de dommages s’explique aisément. Le questionnement s’inscrit plutôt dans le type de protection à choisir. Quelle option entre l’assurance de remplacement ou la valeur à neuf correspond le plus à vos besoins?

Si les deux produits sont vendus séparément, ils ont tout de même quelques points en commun. Premièrement, ils s’ajoutent à votre police d’assurance. En résumé : pas de police d’assurance, pas d’assurance de remplacement ou de valeur à neuf. Deuxièmement, ils sont émis par les compagnies d’assurances puisqu’ils vous permettent d’obtenir une indemnisation à la suite de dommages, sans égard à leur étendue. L’assurance de remplacement est également offerte par certains concessionnaires. Voyez les deux produits plus en détails.

Quant à l’assurance de remplacement, elle est d’une durée maximale de 7 ans et s’applique aux véhicules neufs et usagés. À celle-ci s’ajoute un remboursement de votre franchise allant jusqu’à 2 500 $ dans le cas d’une perte totale et de 250 $ dans le cas d’une perte partielle. Si les réparations nécessitent l’emprunt d’un véhicule de courtoisie, un montant vous sera octroyé jusqu’à concurrence de 75 $ par jour. Par ailleurs, la prime pour l’assurance de remplacement demeure fixe et n’est donc pas sujette à une augmentation annuelle. Advenant le cas où vous avez plusieurs réclamations, vous conservez votre assurance de remplacement. Finalement, le règlement obtenu quant à votre perte est rédigé à votre nom seulement.

Quant à une souscription à la valeur à neuf, elle est d’une durée maximale de 5 ans et est offerte exclusivement aux véhicules neufs. Le véhicule de remplacement que vous obtiendrez correspondra à l’année de votre véhicule accidenté s’il est encore sur le marché. À défaut de sa disponibilité, vous aurez le modèle correspondant à l’année du sinistre. Advenant une perte partielle, l’assureur peut réparer le véhicule avec des pièces d’origine du fabricant, des pièces similaires ou d’autres pièces. Aucune compensation n’est prévue si l’emprunt d’un véhicule de courtoisie est nécessaire. Pour sa part, la prime de valeur à neuf est progressive et donc augmente chaque année selon votre dossier. Finalement, advenant le cas où vous avez plusieurs réclamations, l’assureur se réserve le droit de retirer votre assurance de valeur à neuf.

Dans tous les cas, communiquez avec votre courtier ou votre assureur pour faire le bon choix!

Conçu et réalisé par logo_bobhenry & logo_walter